Voces Boreales

1260x440_vocesimage

Fondé en 2006 par le chef de chœur Michael Zaugg et maintenant dirigé par le très dynamique et très talentueux Andrew Gray, le remarquable ensemble professionnel Voces Boreales s’est rapidement imposé comme un acteur important dans le paysage choral de la musique nouvelle au Québec et au Canada. Il se produit en général dans la grande région de Montréal, où il a un public fidèle et enthousiaste.

Lors de ses concerts, il s’attache à faire découvrir au public un répertoire tout à fait unique constitué d’œuvres contemporaines de la Scandinavie, des pays baltes et de l’Amérique du Nord. Les compositions de Mäntyjärvi, Tormis, Rautavaara, Whitacre et Pärt mettent sa sonorité riche et puissante particulièrement en valeur.

Les programmes offerts par Voces Boreales présentent une caractéristique importante : le fait qu’ils allient des œuvres écrites par les meilleurs compositeurs de musique chorale des XXe et XXIe siècles, jugées parfois ésotériques et difficiles pour l’auditeur, avec une musique plus courante et plus accessible, ce qui inclut parfois des œuvres de la Renaissance et des périodes baroque, classique et romantique.

Par ailleurs, soucieux de soutenir les créateurs actuels, Voces Boreales a créé au fil des ans des œuvres commandées par l’Institut choral de Montréal à divers compositeurs de la région, notamment David Cronkite, David Désilets et Christopher Hossfeld.

L’ensemble interprète des œuvres à l’écriture rythmique et harmonique complexe dont le registre vocal et l’échelle de nuances sont très étendus; elles font donc appel à un large éventail de techniques vocales et nécessitent un contrôle et des techniques d’ensemble exceptionnels de la part des choristes. En plus des langues couramment utilisées en chant choral (latin, italien, allemand, français, anglais), le chœur doit maîtriser des textes dans des langues beaucoup moins souvent entendues ici, par exemple le danois, le suédois, le finlandais, l’estonien et l’islandais.

Voces Boreales s’est ainsi acquis une solide réputation d’excellence artistique, de virtuosité et d’audace et est considéré comme la meilleure formation de sa catégorie dans la province, ce qui a suscité plusieurs collaborations très enrichissantes : avec Hélène Dorion, poète québécoise, et avec trois groupes instrumentaux montréalais, à savoir le quatuor à cordes Bozzini, le quatuor de saxophones Quasar et le quatuor de flûtes à bec Flûte Alors! de Vincent Lauzer. Le travail de tous ces artistes est d’une qualité inégalée et a été récompensé par plusieurs prix importants.

Tout cela a également attiré l’attention de producteurs de premier plan, et l’ensemble Voces Boreales a ainsi été invité à participer à plusieurs événements prestigieux : le Festival international de Lanaudière, le Mondial choral de Laval, le festival et congrès national Podium, le Festival Bach de Montréal (Bach-Académie), le festival eXpressions (Centre national des arts) et la série de concerts Musique chez nous (Université Bishop’s). En outre, le chœur a interprété des œuvres de R. Murray Schafer en présence de ce compositeur canadien emblématique au cours d’un concert organisé en l’honneur de son 75e anniversaire de naissance, concert qui a par la suite été radiodiffusé sur les ondes de la CBC. Plus récemment, Mme Karen Young, la chanteuse de jazz montréalaise bien connue, a retenu les services de Voces Boreales, dont elle est une fervente admiratrice, pour l’interprétation de sa Missa Campanula lors de deux concerts distincts et pour l’enregistrement de l’œuvre sur disque compact; le lancement de l’album a eu lieu dans le cadre du concert Lux Autumna que le chœur a donné en novembre 2015.

L’ensemble est chapeauté par l’Institut choral de Montréal, qui en produit les concerts, et il prend souvent part à ses diverses activités éducatives, notamment les classes de maître.

Pour l’avancement du chant choral